DSC_0066.JPG
DSC_0066.JPG

DSC_0066.JPG
DSC_0066.JPG

1/1

La stérilisation des instruments médicaux:

Afin de protéger les patients, ainsi que le personnel, une salle est réservée à la stérilisation des instruments. Le matériel de stérilisation répond aux normes les plus récentes.

DSC_0353.JPG(1).jpg

Immédiatement après l'utilisation en bouche, les instruments sont placés 15 minutes dans un bac de pré-désinfection. Ce "trempage" à pour but de diminuer considérablement le nombre de bactéries avant manipulation par le personnel soignant.

Les instruments sont ensuite placés dans un thermodésinfecteur, pour un cycle de deux heures, comprenant un lavage haute pression, une désinfection à 90C° et un séchage final.

DSC_0353.jpg
DSC_0354.JPG.jpg

Etape de mise en sachet, soudés aux extrémités. L'étanchéité du sachet permet de garder l'état de stérilisation plusieurs semaines.

DSC_0261.JPG.jpg
DSC_0262.JPG.jpg

Les instruments utilisés lors des séances de soins ou de chirugie sont stérilisés dans un four autoclave (température de 135°C pendant 40 minutes sous forte pression de vapeur d'eau). Ce programme permet de détruire les agents pathogènes tels que le virus du Prion.

 

Les instruments thermosensibles qui ne peuvent pas subir un cycle de stérilisation sont systématiquement jetés après un passage en bouche.

DSC_0356.JPG.jpg

Après le cycle de stérilisation, une étiquette de traçabilité est collée sur chaque sachet. Ce qui permet de connaitre la date de stérilisation et la date de péremption du sachet.

Chaque étiquette de stérilisation est scannée lors des séances opératoires et archivée dans le dossier de chaque patient.

20200312_090055.jpg
DSC_0353.JPG.jpg

Les sachets sont stockés dans une armoire vitrée pour une visualisation rapide des stocks.

Les instruments rotatifs sont stérilisés dans un four autoclave spécifique après chaque passage en bouche afin d'assurer une sécurité maximale contre les contaminations. Ces instruments rotatifs sont fragiles et demandent un entretient particulier. Cet autoclave permet le nettoyage, la stérilisation à 135C° et la lubrification.

Capture d’écran 2019-09-22 à 18.45.37.pn
DSC_0353(1).jpg

Les petites fournitures contaminées par le sang ou la salive (compresses, cotons, aiguilles...) sont collectées dans des containers sécurisés. Une fois pleins, ces containers sont relevés périodiquement par une société spécialisée, pour être incinérés dans un centre dédié. Un nouveau container vide est alors mis en place.

 

De même, les résidus métalliques produits par le fraisage des dents sont collectés dans les circuits d'aspiration. Une centrifugeuse permet de les séparer de l'eau. Les collecteurs de récupération sont aussi relevés périodiquement par une société spécialisée pour traitement et élimination.

DSC_0352.jpg